Heroes Legacy

Forum basé sur les série Arrow Flash et Supergirl mêlé au série Smallville et à l'univers de Batman.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Zor-El/Supergirl

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : National City

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Mer 27 Sep - 12:30




Retourner à la vieille ferme des Kent me faisait toujours le même effet, le même pincement d'excitation et de nostalgie au cœur. Évoluer dans l'environnement qui avait vu grandir mon cousin me donnait à chaque fois le sentiment de ressentir des ondes particulières, une sorte d'empreinte qu'aurait laissée Kal dans le sol, et dont j'espérais profiter. Et puis venait l'amertume de ne pas avoir pu connaître les Kent plus tôt, qui, dès que je n'y prenais pas garde, me serrait la gorge. Un peu comme en ce moment, en fait.

Je remis mes lunettes en place en papillonnant des paupières. Il me restait toute l'allée à parcourir pour arriver au perron de cette ferme traditionnelle du Kansas, et j'étais attendue ! Le gravier crissa sous mes semelles, ce qui me fit apprécier d'avoir choisi des chaussures sans talons. Le temps n'était pas aussi chaud et sec que je l'aurais pensé pour la saison, et, avec ma tenue un peu légère pour une terrienne, je risquais de ne pas passer inaperçue (je n'avais même pas emporté de veste, or, ma jupe bleue et mon haut blanc manquaient un peu d'épaisseur pour me préserver de la fraîcheur du vent). Dès que je serai installée, il faudrait que je pioche dans mes vêtements quelque-chose de plus approprié.


Bonjour ? Appelais-je au travers de la porte d'entrée, en toquant gentiment, ma lourde valide à roulettes posée derrière moi. Ryan ? C'est Kara ! Clark a dû te prévenir que j'arrivais aujourd'hui.

Je ne fis que rappeler à voix haute ce que lui et moi savions parfaitement, parce que, pour être sincère, je ne savais pas trop quelle attitude adopter, avec cet adolescent. Kal m'avait briefée, en insistant sur deux point : son "lointain cousin" ne devait pas aller jouer les justiciers en herbe, et surtout, il ne fallait pas qu'il découvre que j'étais kryptonienne. Si je comprenais l'intérêt de ne pas tenter un jeune homme n'aspirant à rien d'autre que de faire ses preuves, j'avais grimacé d'entendre que je ne pourrais pas évoquer mon monde d'origine avec ce garçon. Raconter aux gens mon quotidien sur Krypton avait sa saveur, mais pouvoir en parler avec quelqu'un qui avait connu tout ça restait beaucoup plus agréable. Clark et moi ne pouvions pas vraiment nous permettre d'évoquer nos souvenirs n'importe quand (surtout que ses souvenirs étaient très flous), avec nos responsabilités mutuelles. Savoir que je passerai plusieurs jours avec l'une des rares personnes sur Terre susceptibles de me faire renouer avec mon monde natal sans être autorisée à le faire me frustrait d'avance.

Mais peut-être que Ryan s'avérerait aussi adorable qu'avait pu l'être Kal à son âge ? Je souris avec optimisme à celui qui vint m'ouvrir, agitant en même temps ma main en signe de coucou.


Salut, Ryan ! Alors, pas trop déçu d'avoir dû troquer Clark pour une autre journaliste ?

Ça avait l'air de bien se passer, entre les deux cousins ; je ne tenais pas à être celle qui, en étant trop autoritaire ou trop coulante, devienne la nounou détestée par Ryan. Au terme de ces quelques jours de vie commune, j'espérais sincèrement que mon compatriote ne se réjouirait pas de mon départ de la ferme (d'autant qu'il n'était pas impossible que le reportage de Clark se prolonge au delà des jours prévus...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Kent/ Ultraman
Team Superman
Team Superman
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 16
Localisation : Métropolis

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Sam 7 Oct - 14:59

Ryan Kent & Kara Zor'El/ Danvers
Surveillanceincognito



Clark était partit avec Loïs, ils avaient un reportage de plusieurs jours à faire, à l'étranger. Ne voulant pas me laisser il m'avait trouver une nounou. Une collègue journaliste de National City,une certaine Kara je ne sais quoi. C'est pas la porte à côté tout de même. Au yeux du monde je devais ressembler à un ados normal. Donc afin de faire comme eux et de les comprendre, je fis ce qu'ils font généralement, je me mis devant la TV regardant des séries.

Amour impossible, amitié et trahison en série voilà ce qui leur plaît. de mon point de vue c'était simple, le gars aime cette fille,il lui dit et basta, mais pas dans les séries, c'est d'un compliqué. Pas sûr de vouloir leur ressembler finalement. Alors que j'étais en pleine réflexion, un bruit attira mon attention. Des pas sur du gravier. J'attendis patiemment.

Puis je l'entendis parler de l'autre côté de la porte. Elle me saluait, j'utilisais ma vision au rayon X, pour m'assurer de ne pas avoir a faire à un ennemi. Rien d'inquiétant. Elle se présentait si on veut. J'allais lui ouvrir. Elle me fit un petit signe de la main. Je lui tendit la mienne:


" Un journaliste reste un journaliste, mais tu est plus agréable à regarder que Clark"

Un petit sourire et fit un geste l'invitant en rentrant. Je me posait la question de comment lui faire faux bond dès que l'envie de jouer les justicier me prendra, j'ai l'impression qu'elle ne va pas me quitter des yeux:


" Clark as dit que tu va rester plusieurs jours, je te montre ta chambre viens. Comment vous êtes vous rencontrer Clark et toi?"




[ désolé pour le retard]

... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Zor-El/Supergirl

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : National City

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Lun 9 Oct - 15:06




Le compliment de Ryan me fit sourire avec indulgence, tout en me tirant un bref rire attendri ; même si je n'étais pas le genre de femme qui adorait attirer les regards, il m'arrivait de recevoir des commentaires sur mon physique. Les plus déplacés écopaient généralement d'un froncement de sourcils courroucé de ma part (avec, parfois, une réprimande sèche), mais Ryan était loin d'avoir franchi le seuil de l'impolitesse. De plus, c'était un adolescent, et kryptonien ou terrien, les garçons de cet âge avaient tendance à se comporter avec une étonnante similarité. J'étais quasiment certaine qu'il ne cherchait qu'à se montrer aimable avec moi, à sa manière, et dans le pire des cas... Dissuader ce genre de prétendant pas encore adulte restait largement dans mes cordes.

Je m'empressais de pénétrer dans la maison lorsqu'il m'y invita d'un geste, promenant mes yeux avec émerveillement dans ce décor qu'il allait être le mien pour les jours à venir.


Wahou ! Ça doit faire quelque-chose comme trois ou quatre fois la superficie de mon appartement ! M'exclamais-je, comme si je découvrais l'entrée et la cuisine des Kent pour la première fois.

J'entendais, venant d'une des pièces voisines, les sons d'un télévision allumée, ce qui n'empêcha pas mon guide de me proposer de découvrir ma chambre immédiatement. Il me tardait de poser ma valise, que je fis traîner derrière moi en exagérant un peu la difficulté que j'avais à la porter (j'avais appris à bien jouer cette comédie avec les Danvers : je maîtrisais le rôle de la terrienne depuis des années, à force de pratique !).

Ryan me prouva à nouveau qu'il n'était pas un mauvais garçon en faisant l'effort d'amorcer la conversation entre nous, sans même pester contre le fait qu'on lui avait mis une nounou entre les pattes malgré son âge. À sa place, je savais qu'une majorité des adolescents se seraient montrés soient insupportablement odieux, soient simplement froids et hostiles. Lui avait pris l'initiative de me parler sans se plaindre ni se montrer moqueur, en décidant d'aborder le sujet le plus évident pour débuter une discussion entre nous : mon cousin. Heureusement que Kal et moi nous étions mis d'accord sur la version des faits à raconter à son protégé.


Clark m'a dépanné, durant un reportage qu'on m'avait envoyée faire à Blüdhaven... Lui et moi étions là-bas pour couvrir deux sujets différents, mais lui n'avait pas pioché la voiture de location refusant de démarrer ! Grognais-je en grinçant des dents, avant de m'interrompre pour découvrir ma chambre, dans laquelle je pénétrais avec timidité avant de commencer à en étudier l'ameublement.

C'est parfait ! Et si... tranquille ! Je pense que je vais dormir comme un bébé, cette nuit ! Pas de klaxons, aucun bruit de trafic routier ou aérien... Et la campagne s'étirant à perte de vue ! M'extasiais-je, en allant voir le panorama visible depuis ma fenêtre, abandonnant ma valise au milieu de la pièce.

Ah oui ! Comment je connais Clark... Tout en ouvrant ma valise pour y chercher une épaisseur supplémentaire à enfiler par-dessus mon haut blanc, je repris le fil de mon anecdote. On m'avait louée une voiture qui ne marchait pas, et l'agence n'en avait plus de disponible. Je devais absolument retourner à National city, la nuit menaçait de tomber, et ma supérieure refusait catégoriquement de débourser un cent supplémentaire... C'est là que Clark a débarqué, avec son air gêné, en me proposant de faire du covoiturage jusqu'à National city... Soit-disant parce qu'il avait un reportage à faire là-bas. Tu parles ! Reniflais-je d'un air entendu. J'ai fini par apprendre qu'il m'avait honteusement mentie, et qu'il s'était juste proposé de me conduire pour me rendre service. La fraternité entre journalistes, je ne pensais pas que ça existait encore... Mais il me l'a prouvée, ce jour-là. Conclus-je sur un ton doux, en lançant un regard de connivence à Ryan, car il devait savoir aussi bien que moi à quel point notre cousin savait se montrer généreux, même envers des inconnus.

Mon pull rouge brique enfilé, j'ajoutais, tout en lissant les fibres pelucheuses sur mon épaule :


Je me sentais si reconnaissante que j'ai insisté pour qu'on reste en contact, afin de pouvoir un jour lui renvoyer l'ascenseur. Nous avons commencé à entretenir une relation amicale longue distance basée sur l'échange d'infos exclusives et de bons tuyaux ; à force, on en est venus à devenir amis. Quand il m'a avoué qu'il aurait bien besoin de quelqu'un de confiance pour te tenir compagnie, je lui ai garanti que je serais la moins chère du marché ! Plaisantais-je, en évitant de justesse de me présenter comme sa baby-sitter (ce qui ne lui aurait sans doute pas plu).

À ton tour, Ryan ! Ripostais-je en m'asseyant sur le lit, un peu pour en apprendre plus sur lui, et surtout pour éviter que la discussion ne s'éternise sur Kal et moi (nous n'avions pas prévu tant que ça de fausses anecdotes). Tu te plais, à Smallville ? Et qu'est-ce que tu aimes faire de ton temps libre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Kent/ Ultraman
Team Superman
Team Superman
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 16
Localisation : Métropolis

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Dim 15 Oct - 14:32

Ryan Kent & Kara Zor'El/ Danvers
Surveillanceincognito


Kara s'était pliait au jeu de l'interrogatoire. Ce qui m'avait permit d'en apprendre plus sur elle et Clark, même si certaines choses, mais beaucoup d'interrogations était encore présente. Mais chaque chose en son temps du moins je le croyais, quand elle me demandais de me dévoiler à mon tour, je ne pus m'empêcher de me raidir. Je devais trouver une réponse à la deuxième partie de sa question rapidement. Je ne vais pas lui avouer que je passe tout mon temps libre à jouer aux justicier, mon cerveau tourner à deux mille à l'heure, si on était dans un dessin animé, on verrais des engrenages tourner au dessus de moi:

" Oui Smallville est agréable, calme reposante, pour mon temps libre, bien, je suis ado donc télé..."

Pourvut qu'elle n’insiste pas sur le sujet. Car je ne savais pas quoi de dire plus. Ma connaissance de ce que font les ados normaux de leur temps libre, met inconnue et si elle se met à parler de séries tv pour ados,je vite être perdu. Je redescendit au rez de chaussée. Je changer de conversation avant qu'elle ne poses plus de questions:

" Tu a soif tu veux boire quelques chose, soda, bière autres"

En approchant du frigo, je me rendis que aucune des boisson proposé n'étais au frais. Sans qu'elle me voit, grâce à mon souffle je refroidis les boissons. Sur le on de l'amusement je lui dit:



" Pour le repas on fera comment? Tu sait faire à manger ou je le fait? Bon Kara tu es quelqu'un qui semble être sympa, mais franchement tu dois avoir des trucs a faire à National City, et franchement j'ai pas besoin d'être garder"

Enfaites j’espérais qu'elle parte, je trouverais une fausse excuse à Clark et Loïs, mains au moins, je pourrais faire ce que bon me semble et redevenir Ultaman rapidement.

... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Zor-El/Supergirl

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : National City

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Mar 17 Oct - 21:28




Ryan n'avait pas vraiment le physique d'un adolescent passant ses journées devant la télé, mais sa réponse évasive cadrait parfaitement avec celle d'un terrien de son âge ; la plupart n'aimaient pas (ou n'osaient pas) parler de leurs activités principales. Poliment, je n'insistai pas, redescendant l'escalier menant aux chambres derrière mon guide pour décider de la marche à suivre. Je le gratifiai d'un nouveau sourire lorsqu'il me proposa un rafraîchissement.

Du jus d'orange, ce serait super ! Avec ou sans pulpe, peu importe ; j'adore les deux ! Lui confiais-je, en m'aventurant vers le salon pour y regarder avec nostalgie des photos et m'imprégner de l'atmosphère de la maison des Kent.

Je me trouvais ici depuis moins d'une heure, et déjà je m'y sentais chez moi, à mon aise. Le salon sentait un mélange de boiseries, de cire et d'odeurs de cuisine intégrées au décor à force de répétitions, et je pus voir en plusieurs endroits sous le papier peint des marques, là où un tout jeune Kal avait tapé du poing, ou s'était cogné la tête en sautant trop vite et trop haut. Presque à regret, je revins vers Ryan, qui me tendit mon verre. J'en vidai la moitié d'une gorgée, malgré le temps tout sauf aride, en l'écoutant passer à l'offensive. Alors que je m'étais attendue à ce qu'il s'y mette plus tôt, Ryan commença enfin à essayer de me chasser de la ferme... Et s'y prit avec la maladresse de son âge. Un instant, il me demandait qui de nous deux préparerait le repas, celui d'après, il m'incitait à retourner à National city immédiatement, rendant caduque sa question précédente.

Après avoir posé mon verre sur la table, je lui répondis gentiment, parce qu'il méritait largement que je me montre au moins aussi agréable que lui :


Clark ne m'a pas demandée de te garder, Ryan ; c'est évident que tu as passé l'âge d'avoir besoin d'une nounou. Techniquement, rien n'était faux... Clark m'avait envoyée pour tenir à l’œil notre jeune compatriote, pas lui servir de baby-sitter. Si je suis là, c'est avant tout pour te tenir un peu compagnie. Je veux dire... Je mis une hanche contre la table pour le regarder, et lui montrer que je devinais bien quel pouvait être son point de vue. ... La campagne calme et reposante, c'est génial, mais je me doute que Smallville doit parfois te paraître un peu ennuyeuse. Quand Clark est là, vous pouvez vous occuper à deux, trouver des activités, jouer au basket ou au base-ball ; étant donné qu'il ne sera pas là quelques jours, et que moi, je pouvais me libérer...

Ma phrase me sembla se suffire à elle-même. Plutôt que de conclure une évidence, je laissais ma voix retomber avec une petite moue compatissante. De plus, mon interlocuteur m'avait lui-même suggérée notre prochaine activité. Je ne me fis pas prier pour saisir l'occasion, présentant la chose sur le ton du défi, avec une pincée de soupçon dans la voix pour provoquer une réaction chez Ryan.

Attends un peu... Tu sais faire la cuisine, Ryan ? Ce n'est quand même pas Clark qui t'a appris, rassure-moi... Grimaçais-je, car Kal n'était pas vraiment ce qu'on pouvait appeler un cordon bleu. Je serais ravie de goûter ton plat, ce midi ! Et pourquoi pas, t'aider à le préparer ? Suggérais-je.

Préparer le déjeuner distrairait Ryan et me donnerait plus de temps pour apprendre à le connaître, et trouver comment le dissuader de vouloir partir vadrouiller à Smallville. Toutefois, pour ne pas passer pour l'adulte donneuse d'ordres qui se la coulait douce, je mis aussi la main à la pâte (j'adorais cuisiner, et je me débrouillais plutôt bien, d'après maman, même si elle restait infiniment meilleure cuisinière).



Dernière édition par Kara Zor-El/Supergirl le Lun 8 Jan - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Kent/ Ultraman
Team Superman
Team Superman
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 16
Localisation : Métropolis

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Mar 24 Oct - 14:58

Ryan Kent & Kara Zor'El/ Danvers
Surveillance incognito
Elle semblait surprise que je sache faire à manger. N'est ce pas là une chose commune à chacun ici. Savoir ce faire à manger est très important, ayant vécu toute la première partie de ma vie dans une réalité alternative, suite à éruption solaire, ma vie fut complétement différente, au mains d'un superman méchant, je n'avais pas passé tout mon temps à me préparer à combattre l'homme d'acier. Donc les boutonneux de cette réalité ne savait pas faire un repas:

" Tu est surprise, c'est Martha Kent qui m'a appris, quand je ne me préparer pas à com... a faire autre chose"

Je mordis la joue intérieur, quand je suis arrivais Clark, m'avait expressément dit de garder cela pour moi et de le dire à personne, et surtout pas à une journaliste qui travaille dans un grand quotidien. Elle voulait m'aider, oubliant que je n'avais pas faire à Clark, je lui lançais le couteau. Comprenant mon erreur je fis volte face, je fis ce dernier tournoyais sur lui même,frappa Kara en plein torse pour finir au sol, avec un torsion de la lame un peu non commune, je relève les yeux vers cette fille, je recule et fus coincé contre le mur:

" Non de non, Mais... n'avance pas!"

Dans le tiroir juste derrière Loïs garder une arme, un 9 millimètre, je le saisit et le pointa devant moi, j'enlevais le cran de sureté, mais tremblais comme une feuille. Mais de peu ou par crainte je ne saurais dire, je pressa la détente et vida le chargeur. Fermant les yeux, je n’ai jamais tuer qui que oit de ma vie. En ré ouvrant ses dernier, elle avait pas bouger toujours aussi indemne:

" Non mais t'es quoi? Et n'avance reste là, j'ai d'autre moyen de me défendre"

Je serrer les points, tout les issus se trouvais derrière elle, je ne pouvais les atteindre mais en hyper vitesse, pas possible de prendre mon envol, pas assé de hauteur sous plafond, mais ou est tu Superman quand on n'a besoin de toi.


... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Zor-El/Supergirl

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : National City

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Sam 28 Oct - 1:40




Tu as appris auprès de la meilleure, alors ! Mon ton envieux n'avait rien d'artificiel : quand bien même les petits plats de ma mère valaient le détour, je savais pertinemment que Martha Kent la battrait à plates coutures dans un concours de la meilleure tarte, ou du rôti le mieux cuit.

Détendue, heureuse d'avoir su rapidement installer de bonnes relations avec le jeune homme, je profitai d'un bref silence dans la cuisine pour finir mon verre de jus d'orange, impatiente de me mettre aux fourneaux aux côtés de Ryan... Et le temps que mon regard revienne sur lui, j'apercevais trop tard le couteau qu'il venait de m'envoyer, lame la première. Un cri étouffé s'échappa de mes lèvres, tandis que l'arme se pliait en s'écrasant sur mes bras instinctivement repliés devant moi. Je venais de me trahir, trop surprise pour avoir pu accorder ma réaction à celle d'une terrienne normale, et le jeune kryptonien s'en était tout de suite aperçut.


Ryan ! Tu aurais pu me tuer ! M'exclamais-je furieuse, en fronçant les sourcils, sans réaliser tout de suite que, pour le garçon, cet événement pouvait potentiellement m'identifier comme une ennemie venue lui faire du mal.

J'avais négligé l'impact négative qu'avait eu ses expériences passées sur son analyse d'un élément imprévu. En découvrant que son couteau involontairement lancé sur moi ne m'avait pas tuée, il avait automatiquement supposé que j'étais une assassin se faisant passer pour ce qu'elle n'était pas. L'instinct de survie venait de prendre le pas sur sa capacité à raisonner


Ryan, tout va bien... Je ne bouge pas, regarde ; je reste là. Sans te faire de mal. Mes yeux cherchaient à accrocher le regard paniqué de l'adolescent.

Mains abaissées et paumes dirigées vers le sol, je fis de mon mieux pour lui parler d'une voix calme, apaisante, exactement comme face à un preneur d'otages nerveux. Le fait de me refuser à passer à l'offensive (chose que j'aurais faite depuis longtemps face à n'importe quel homme armé et dangereux) joua contre moi, puisqu'un chargeur entier fut vidé sur mon torse, trouant mon pull rouge en plusieurs endroits. Le silence qui suivit me parut assourdissant. Ryan était toujours aussi paniqué, et moi, je le regardais, ahurie. En dépit de son âge, ce kryptonien avait par deux fois manqué de me tuer ; sans mes pouvoirs, j'y serais passée sans le moindre doute, et un pauvre garçon aurait dû vivre le restant de son existence avec le poids d'un homicide sur sa conscience.


Si l'un de nous deux devrait avoir peur de l'autre, ce devrait être moi, non ? Reniflais-je, en tentant une autre approche (l'apaisement n'ayant pas fait ses preuves). Tu lances souvent des couteaux sur les gens, comme ça ? J'aurais pu mourir, Ryan. Comment crois-tu que Clark aurait réagi, s'il l'avait appris ?

Je savais avec une quasi-certitude qu'il ne m'avait pas intentionnellement visée avec le couteau, mais évoquer Kal pouvait l'aider à se tranquilliser. En plus, je n'allais pas faire comme si voir un adolescent me braquer avec une arme ne m'avait pas choquée. Poursuivant ma tactique pour dissiper le climat de tension qui planait, j’enchaînais sur un peu d'humour noir, afin d'aider mon compatriote à relativiser en lui montrant que j'arrivais à plaisanter sur ce qui venait d'arriver.

Bon, par contre, on repassera, question efficacité. Lui dis-je, comme si je débriefais un exercice que nous venions de faire tous les deux. Tu avais vu le couteau... Je pointais l'arme en question du doigt. ... Et tu t'es dit qu'un pistolet pourrait faire mieux ? Si mon corps tord une lame à l'impact, il encaissera aussi des balles de petit calibre. Expliquais-je d'une voix un peu neutre, toujours pour ajouter de la distance à la gravité des événements

Un soupir s'échappa de mes lèvres, tandis que j'essayais de rattraper la situation qui venait de m'échapper en une seconde.


Mon pull est fichu. Marmonnais-je d'une voix relativement audible.

Faire semblant de s'agacer de détails insignifiants après un événement grave réduisait ses répercussions. En plus, ce commentaire et l'examen des trous qui suivit me donna du temps pour préparer la suite de ma réplique.


Oh, Ryan, j'aurais vraiment préféré ne pas avoir à te l'avouer... Je suis une méta-humaine. Mentis-je, pour sauver les meubles, en prenant un air désolé.
Clark m'avait prévenue que tu pouvais être un peu... Dangereux, pour un entourage humain. Et comme je suis plus ou moins indestructible... Une expiration lassée me souleva les épaules. Écoutes... Il m'a demandée de te tenir compagnie et de veiller à ce que tu ne blesses personne en son absence. J'aurais préféré taire ma seconde tâche, parce que je me doute bien que ça ne doit pas être agréable, de se sentir comme quelqu'un dont tout le monde, même l'entourage proche se méfie... Mais sincèrement, Ryan, après ce qui vient d'arriver, je suis ravie que ce soit moi, et pas un individu ordinaire, qui ait été sur la trajectoire de ce couteau. Dis-je, en prenant une pose décontractée, comme s'il n'y avait pas des douilles de pistolet un peu partout dans la cuisine.

J'avais rencontré peu d'assassin, mais à mon avis, mon attitude actuelle ne ressemblait pas à la leur. Percé à jour, un tueur aurait tenté de finaliser sa mission, ou aurait bondi sur le premier moment d’inattention de sa cible pour agir. Moi, je ne cessais de détourner le regard de mon interlocuteur, lui montrant clairement que je ne me méfiais pas de lui (Kal et moi aurions néanmoins une longue discussion sur cet adolescent qui se jetait un peu trop facilement sur les armes pour réagir à une menace).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Kent/ Ultraman
Team Superman
Team Superman
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 16
Localisation : Métropolis

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Dim 29 Oct - 14:54

Ryan Kent & Kara Zor'El/ Danvers
Surveillance incognito
Méta humaine,presque indestructible et veiller a ce que je ne blesse personne, voilà les mots qui reste gravé un moment dans mon esprit,me laissant perdue. Une méta humaine, toucher par le nuage de particules de l'accélérateur de Star lab de central City. Clark m'en avait parler, mais il avait dit que le nuage n'avait dépassé les limites de la ville, donc elle devait se trouver sur place ce jour là, ce qui fait qu'elle est des pouvoirs. Ici faut être en contacte avec de la Kryptonite pour avoir des dons ou venir d'une lointaine planète. mais passons, veiller sur moi et faire en sorte que je ne blesse personne, Clark lui avait il révéler ma vrai nature? Non lui qui s'évertuait a dire de ne rien dire ou faire qu'il puisse compromettre mon identité secrète:


" Désoler pour ton pull, je rembourserais promis, mais tu es une méta et tu as rien dit, tu as menti sur ta venue ici. Tu es la pour me surveiller, pas pour passer du temps avec moi. Alors oui ce que j'ai fait est dangereux, mais toi pareil, tu es une menteuse Kara Danvers"

Fou de colère, je quittais les lieux,montant quatre à quatre l'escalier menant à l'étage et notamment à ma chambre. J'ouvris en grand la fenêtre. Je vais pour prendre mon envol, mais je stoppe dans mon élan. Une photo de Clark et moi posée sur ma table de nuit m'en empêche. Kara est en bas si je fait ça, je me dévoile et mes ma vie secrète mais aussi de mon cousin en danger. Je m'écroule sur mon lit.

J'entend la porte qui s'ouvre Kara et là, elle me regarde d'une façon bizarre, mais pourquoi, puis je comprend, je en suis plus sur mon lit, je suis dans les airs, ma colère m'a fait perdre contrôle. Jouer l'étonnement, cela ferais un mensonge de plus. Quelle attitude adopter? Je me pose et met mes main en avant en signe de soumission:


" Ne crie pas ste plaît, ne part en courant, reste calme je vais tout te dire, mais tu dois comprendre que tu dois garder ça pour toi"

Ohlala dans quel prétend me suis je encore mit, quand Clark va le savoir, il va me tuer, Kara aux yeux de Clark était digne de confiance,mais que ferait elle serait elle loyale et honnête envers son ami ou sympa avec moi qui vient de lui tirer dessus. Je suis mal de chez mal pour le coup.

... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Zor-El/Supergirl

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : National City

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Jeu 23 Nov - 21:09




Mon cœur battait encore un peu trop vite, et un peu trop fort, dans ma poitrine, mais au moins, Ryan ne s'était pas jeté sur moi pour tenter de m'assommer de force. Une lutte à mains nues entre kryptoniens aurait ravagé la ferme des Kent, chose dont j'ai dû assumer l'entière responsabilité (étant l'adulte). Par chance, ou parce que j'avais (un peu maladroitement) prononcé les bons mots, Ryan s'en tint à une réaction bien plus terrienne et adolescente, à savoir me crier dessus et monter bruyamment dans sa chambre. J'eus un soupir de soulagement, puis récupérai toutes les douilles et mis de côté le couteau brisé (il faudrait que j'aille en racheter un avant le retour de Clark...). Les souvenirs de mes propres crises d'adolescente incomprise (ou celles d'Alex) m'avaient apprise à laisser passer quelques minutes, avant de rejoindre un futur adulte dans sa chambre ; je fis donc mon petit ménage avant de gravir les marches de l'étage, presque prête pour le deuxième round.

Ryan ?

Et si, en plus de monter dans sa chambre, il avait décidé de filer vers Smallville ?
J'ouvris la porte en grand, immédiatement beaucoup moins sereine d'avoir si naïvement présumé que le protégé de Clark se comporterait forcément comme un adolescent typique, et tombai sur l'intéressé, lévitant au-dessus du sol. Rao tout-puissant ! Que faire ? S'il décidait de filer, je ne pourrais pas le rattraper sans trahir Kal. Indécise, je ne dis rien, ce que mon cadet interpréta comme une réaction de surprise, et eut l'effet très positif de le ramener sur le plancher. Bien, il semblait s'être calmé... Et prit même les devants, en relançant la discussion. Si Ryan prenait de lui-même la décision de me parler d'un sujet qui lui tenait, alors je n'allais certainement pas l'interrompre. Plus il viderait son sac, et moins il risquait de s'emporter à nouveau. Pour manifester le fait que ce qu'il allait me confier resterait entre nous, je fermai la porte derrière moi, et m'approchai du jeune homme, avant de lui signifier mon accord d'un simple :


Entendu.

Je pouvais sentir, et deviner, qu'il ne fallait pas que je le presse. En revanche, Ryan devait comprendre que je n'avais pas peur de lui, malgré ce que je venais d'apprendre à son sujet. Je m'assis sur son lit, à moins d'un mètre de sa position, sans le quitter des yeux, attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Kent/ Ultraman
Team Superman
Team Superman
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 16
Localisation : Métropolis

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Jeu 7 Déc - 11:42

Ryan Kent & Kara Zor'El/ Danvers
Surveillance incognito
Toujours assis sur mon lit à côté d'elle, le moment était grave et important. Je m'apprêtais à tout lui dire me concernant. Me révélé à elle. Clark va me tuer, cela me rappelle une chanson, qui disait " Cache tes pouvoirs n'en parle pas, le secret survivra". Bon après Superman et les justiciers en général dans chaque ville fus bien acceptaient en général. Prenons le cas de Flash, le maire veut lui remettre les  clef de la ville, Green Arrow reçoit l'aide de la police, Batman, mauvais exemple, Mon protecteur à une statut a son effigie... Mais Kara quand elle saura me fera t’elle bon accueille. Prenant une grande inspiration:

" Mon nom n'est pas vraiment Ryan Kent. Mais Gan'or. Je viens de Krypton tout comme Superman,je suis ultraman"

Ne sachant pas les liens qui unissent Clark et Kara je devais formuler un mensonge, pour protège mon compatriote et son identité secrète:

" Clark et Superman son très ami. Superman à demandait à Clark de me prendre sous son aile... et voilà"


Je lâchais un soupir de soulagement, comme si on m'enlevais un énorme poids de mes épaules. Même si ces dernier pouvaient supporter un poids énorme et surhumain. Après je ne lui raconte pas toutes mon histoire, trop long et trop compliqué, de plus la question n'est pas là. Il faut que je lui parle de l'arme à feu:


" Pour l'arme, je m'excuse, mais certain veulent nous attraper Superman et moi et faire des expérience, je ne savais pas comment réagir et j'ai interdiction de me servir e mes capacité, l'arme est normalement dissuasive."

J'esquissais un faible sourire.



... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Zor-El/Supergirl

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : National City

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Lun 8 Jan - 12:15




Ça n'aurait pas dû m'atteindre autant. Après tout, je savais déjà ce que Ryan allait me dire. Mais pourtant, j'eus toutes les peines du monde à garder les yeux secs face à mon interlocuteur, parce que je savais parfaitement ce qu'il ressentait, actuellement. L'affreuse sensation d'être seul, le souvenir douloureux d'avoir perdu tout son entourage, définitivement... Paraître touchée par sa confession ne me demanda aucun effort ; à vrai dire, ce fut même l'inverse qui se produisit : je devais refouler mes émotions pour ne pas montrer à quel point cela me remuait intérieurement.

Ryan... Pardon ! Gan'or, me repris-je à la dernière minute, je suis désolée. Murmurais-je d'un ton ému, comme n'importe qui qui apprendrait que son interlocuteur appartient à une civilisation disparue.

Si Ryan avait été un peu plus jeune, je n'aurais pas hésité à aller le réconforter en le serrant dans mes bras. Les mots avaient un pouvoir réconfortant plus limité que les gestes, surtout entre deux personnes qui ne se connaissaient pas beaucoup. Passé un certain âge, en revanche, les garçons vivaient mal le fait de profiter d'un contact réconfortant, et préféraient de loin se donner une image de roc inflexible. Par sûreté, je m'en tins à une main posée sur l'épaule de l'adolescent, une attention timide qui ne risquait pas de le mettre trop mal à l'aise, tout en lui démontrant mon soutien. Le protégé de Kal changea de sujet, possiblement pour m'expliquer au plus vite ce qui venait d'arriver, et la raison de sa réaction très agressive à mon encontre. Possiblement aussi pour chasser un sujet qui lui était trop pénible à ressasser. Assise face à lui, je ne lui rendis pas immédiatement son sourire.


Je comprends... Enfin, je crois comprendre. Lui assurais-je, en ne le quittant du regard qu'un bref instant, pour marquer mon hésitation. Tu vis avec la crainte qu'on s'en prenne à toi, à devoir surveiller en permanence tes arrières et à rester sur tes gardes... Ça doit être épuisant. Compatis-je, en considérant longuement ce jeune homme rendu à fleur de peau par un train de vie mentalement éreintant. Mais... Moi ? Soufflais-je, en étirant enfin les lèvres pour sourire gentiment. Penses-tu vraiment que Clark m'aurait laissée t'approcher, s'il avait eu le moindre doute sur moi ? Insistais-je, en retirant délicatement ma main de son épaule, sans pour autant m'éloigner de mon compatriote. Je peux te le jurer, Ryan : je ne te veux aucun mal. Tu n'as pas à avoir peur, quand je suis dans les parages.

Cette affirmation poussait peut-être le bouchon un peu loin, mais je m'en tenais à mon rôle. Tout en me relevant, j'ajoutai, en haussant légèrement les épaules :

Si Clark avait eu la moindre raison de craindre pour ta sécurité, il se serait débrouillé pour le faire savoir à Superman, qui aurait veillé au grain. Si c'est à moi qu'il t'a confié, c'est que tu ne cours pas de plus gros risques qu'une indigestion de cookies, ou que d'être agacé au moment où il faudra qu'on parle de tes devoirs. Plaisantais-je, le sourire au coin des lèvres, avant d'installer un poing sur ma hanche. Rassuré ? Parce que moi, j'ai besoin de changer de haut, et que nous n'avons toujours rien de prêt pour ce midi ! Rappelais-je en grimaçant un peu, tout en pointant de l'index mon pauvre pull puis en désignant l'étage inférieur, où la cuisine se languissait de notre présence. On se retrouve en bas ? Suggérais-je, en commençant à tourner les talons vers la porte pour sortir, tout en continuant de regarder Ryan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Kent/ Ultraman
Team Superman
Team Superman
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 16
Localisation : Métropolis

Feuille de personnage
Relation sentimentale: Célibataire
Les liens:
Les RP:

MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   Mar 30 Jan - 13:21

Ryan Kent & Kara Zor'El/ Danvers
Surveillance incognito
J'étais soulageais, il y a une personne de plus sur qui je pouvais compter, pour une fois il ne s’agit pas de Clark. Si il lui faisait confiance, je pense pouvoir faire de même. Elle m'avait confiance être une méta humaine, mais grâce à mon ouïe sur développait, je savais que c’était faux, son cœur avait battu plus vite en  prononçant cela. Même si je lui faisait confiance pour quoi elle ne le faisait pas, que me cachait elle.

Conformément à ce qu'on avait dit on se retrouvait en bas. Je la regardais discrètement à s'affairait pour midi, je ne pouvais pas m'empêcher de retourner cela dans ma tête qui est elle vraiment? Il fallait que je sache, c'était presque vitale:


" Tu n'est pas une méta humaine n'est ce pas? Tu en sait bien plus sur moi et Clark que ce que tu dis ? Tu fus ému, avec mon histoire, mais nullement surprise,quand tu à dit être une méta humaine,tes battement de cœur se sont accéléraient, donc tu as menti, je t'es fait confiance, a ton tour maintenant"

Oui je sais, je ne suis un modèle de tact. Mais la question n'est pas là. C'est clair et nette, on pouvait enfin jouer carte sur table, enfin elle, en ce qui mon concerne j'ai tout dit. De quoi se cachait, de quoi avait elle peur:

" Je t'ai tout dit, tu peut faire de même. Je sais garder les secrets, tu ne crois pas?"

La balle est dans son camp, c'est elle de voir plus à moi. Sois elle me dit tout,soit on reste dans cas là, mais il y aura une tension tant qu'elle ne me dira pas tout.






... mots & .. lignes complètes / fiche crée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surveillance incognito {feat. Ryan Kent}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes Legacy ::  RP  :: Les logements :: Métropolis :: La ferme des Kent-
Sauter vers: